Le blog

Les Mamuroises, une belle initiative !

mamuroisesSept mamies namuroises ont créé leur blog, après une initiation aux TIC en EPN (Interface3 Namur). "Un coup de foudre et de grands moments de rire et d'amitié".
Ensemble, elles y publient des articles sur Namur et son histoire, les bienfaits de la Nature, des balades, des trucs et astuces pour faciliter la vie, leurs coups de grogne et leurs coups de coeur...
Nous vous invitons dès à présent, à visiter ce blog des Mamuroises et y découvrir leur univers.
Rendez vous à l'adresse suivante :
http://mamuroisesaufildutemps.blogspot.com/

C'est un projet créé dans le contexte des "Papys et Mamys surfeurs" 2010 - Espace Publique Numérique de Wallonie (EPN).

Tags : seniors

22 tutoriels informatique et Internet par les EPN de Seneffe

usagers des EPN de Seneffe

Les net stewards (autrement dit, les animateurs multimédia) de l'administration communale de Seneffe (Belgique) officient dans 3 espaces publics numériques, dans les écoles, pour des activités organisées par la commune et lors de grands évènements locaux. Ils mettent également à jour le site communal. Dans le cadre de l'accompagnement auprès des publics, ces professionnels proposent différents didacticiels/tutoriels à télécharger.

Ces ressources pédagogiques permettent aux publics « d'apprendre à leur rythme » en tenant compte d'une progression individuelle. Les tutoriels proposés en libre téléchargement concernent le système d'exploitation, les utilitaires, la bureautique (traitement de texte, présentation), l'Internet, la retouche d'images, les réseaux sociaux et la sauvegarde de données.

La liste des tutoriels disponibles au format pdf :

(Article provenant du site Netpublic sous CC)


Tags : tutoriel

Le Baromètre TIC 2011 de la Wallonie (AWT)

Baro2011

La sortie du Baromètre de l'AWT sur les usages TIC de la Wallonie est toujours un évènement . En effet, ce baromètre TIC de l'AWT est un rendez-vous incontournable pour apprécier l' évolution du niveau d'appropriation de ces technologies par les citoyens et les entreprises de notre Région.

Cette année, nous apprenons ainsi que les citoyens sont en net progrès en équipements et en usages.

En ce qui concerne l'ordinateur et la connexion Internet:

  • 72% des ménages possèdent un ordinateurs (+4 points), la moitié de ceux-ci disposant d'ailleurs d'au moins deux de ces équipements,
  • 70% des ménages sont connectés à Internet (+6),
  • 78% ont utilisé Internet au cours de l'année écoulée (2010). 62% l'avaient utilisé dans les 24 heures précédant l'interview, traduisant une progression continue et régulière de l'usage quotidien d'Internet.

Au niveau de la téléphonie, les niveaux de connexion à la ligne fixe restent stables à 83%, tandis que le nombre de wallons de 15 ans et plus doté d'un GSM croit encore légèrement (2 points) pour s'établir à 86%. Près d'un quart de ceux-ci disposent d'une interface tactile.

En ce qui concerne les usages, les applications traditionnelles (consultation du Web au sujet de l'actualité ou des loisirs, courrier électronique) sont utilisées par près de 9 internautes sur 10 et sont assez stables.

D'autres applications gagnent encore en popularité, en chiffres absolus et dans la communauté des internautes:

  • 43% des wallons participent à des réseaux sociaux (+10),
  • 48% (+14) ont consultés des sites Web administratifs,
  • 52% utilisent la banque en ligne,
  • 41% des wallons ont réalisé au moins un achat en ligne au cours de l'année écoulée.

Même si les chiffres sont positifs, il ne faut pas oublier que, d'une part, plus d'un quart de la population wallonne ne dispose pas encore d'un ordinateur à domicile et que, d'autre part, derrière l'équipement il y a la formation aux usages. (La fameuse fracture au second degré, voir cet article).

Tous les chiffres détaillés:

Télécharger le Baromètre TIC 2011 de la Wallonie (.PDF 1947 k)


Tags : AWT - étude - région-wallonne

Protocole de coopération entre réseaux de lutte contre la fracture numérique

Reseaux

Aux Rewics 2011, Pierre Lelong (Technofutur TIC), Laure Van Hoecke (Linc), Marie-Hélène Feron (Artesi IDF), Rudy Cassart (Caban), Stéphane Ochendzan (DGO5-SPW) et Eric Blanchart (Technofutur TIC et CR des EPN de Wallonie) ont signé un protocole de coopération relatif à l'accompagnement des EPN et à la lutte contre la fracture numérique.

Ce document, qui n'a d'autre portée que morale et symbolique, a pour objectif d'ouvrir des perspectives de coopération entre les signataires. En effet, soucieux d'une volonté commune de collaborer, les signataires s'accorderont sur l'établissement d'un climat favorable pour promouvoir, faire évoluer et pérenniser les politiques publiques en matière d'inclusion numérique.

Concrètement, les signataires s'accordent pour développer une coopération dans les registres suivants :

  • Information réciproque sur les projets à venir
  • Participation croisée aux activités des uns et des autres
  • Organisation d'activités communes (cfr La Semaine Numérique)
  • Réflexion conjointe sur les bonnes pratiques et évolutions de dispositifs
  • Identification et qualification d'activités modèles sur le terrain
  • Reconnaissance et valorisation du métier d'animateur d'EPN
  • Formation des animateurs d'EPN et des acteurs des politiques d'e-inclusion
  • Communication et visibilité des dispositifs

Ce protocole a une validité de deux ans et fera l'objet d'une évaluation chaque année.


Tags : collaboration

Sensibilisation à l'internet responsable auprès des adolescents en établissement scolaire par l'EPN de Malmédy

logo MalmédiaMalmédia, EPN de Malmedy (en Belgique) vient de proposer une animation « Internet et vous » dans un collège de la commune dans le cadre d'une sensibilisation à l'internet responsable et à l'éducation au multimédia. Cette activité a été menée en partenariat avec Infor-Jeunes Malmédy (structure d'information jeunesse de la ville).

A cette occasion, il a été réalisé une enquête anonyme auprès des élèves sur leurs équipements, pratiques internet et en mode connecté mobile (téléphone portable) - téléchargeable ici en pdf - avec des résultats éclairants récapitulés sur cette fiche (au format pdf) ; 101 jeunes de 13 ans ont été interrogés :

  • La totalité des jeunes ont accès à un ordinateur (la plupart du temps, portable). Celui-ci est très majoritairement connecté à Internet. Au sein du foyer, l'ordinateur se trouve en avant dans le bureau puis dans la chambre.
  • L'utilisation d'un pseudonyme par l'adolescent n'est pas généralisé (« Ca dépend, parfois ») même si elle est assez commune. L'utilisation d'une identité réelle est très minoritaire.
  • Plus de 50% des jeunes utilisent l'ordinateur entre 1h et 10h par semaine.
  • En ce qui concerne, le contrôle des parents de l'activité informatique et internet par les adolescents, celui-ci n'est pas majoritaire.
  • Les insultes sont très courantes sur Internet : plus de 50% des jeunes y ont déjà été confrontés.
  • La quasi-totalité des adolescents possèdent un téléphone portable et s'en servent peu pour envoyer des photos.
  • 2 adolescents sur 3 possèdent un compte Facebook et 50% d'entre eux connaissent leurs contacts personnellement avec un faible taux d'acceptation des contacts que l'on ne connait pas.
  • En terme d'activités Internet préférés, chez les garçons : il s'agit du jeu, suivi de Facebook et du téléchargement. Chez les filles, il s'agit d'abord de Messenger (MSN) devant le chat et Facebook.

On peut en découvrir plus l'action de l'Espace Public Numérique de Malmédy en consultant l'article : Animation "Internet et vous" réalisée à l'Athénée de Malmedy.

(Via Kevin Diffels - EPN de Malmedy)

Article provenant du site Netpublic posté par JL Raymond sous CC


Tags : école - éducation - EPN - jeune - mobilité - réseaux sociaux - Usages

Comment créer et retenir un bon mot de passe, présentation par les EPN de la Haute-Lesse

logo des EPN de la Haute-LessePierre Lardinois, dynamique animateur des EPN de Daverdisse et Tellin(Haute-Lesse) en Belgique est l'auteur d'une présentation Prezi sur les mots de passe, une préoccupation récurrente pour chaque internaute et pour les publics des espaces publics numériques.

Si « un mot de passe se choisit avec soin, il doit être simple à retenir, mais complexe à deviner » indique-t-il en avant propos de cette ressource pédagogique visuelle qui permet de découvrir comment créer et retenir de bons mots de passe efficients.

La méthode employée est simple à retenir et les analogies de la présentation facilement compréhensibles par un public néophyte de l'informatique et de l'internet. Un réel plus!

Article provenant du site Netpublic posté par JL Raymond sous CC


Tags : EPN - pédagogie - sécurité - tutoriel

L'EPN mobile de Gouvy sur Tv Lux

epngouvy

La télévision régionale de la province du Luxembourg, Tv Lux, a, une nouvelle fois, mis les EPN à l'honneur en faisant un reportage sur l'EPN mobile de Gouvy.

"On vous a parlé la semaine dernière de webetic.be, un site et une formation qui permet de naviguer sans crainte sur le net. Mais avant de surfer sur internet, il faut savoir utiliser un minimum un ordinateur. Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, c'est pour cela qu'il existe les EPN, les espaces publiques numériques. La Wallonie en compte 119, dont 19 en province de Luxembourg. (les communes apparaissent sur votre écran). Ces espaces offrent un accès gratuit à internet et organisent aussi des formations pour les débutants. Il y en a donc 19 en Luxembourg et bientôt 21, puisque Vielsalm et Virton vont rejoindre la liste des EPN labellisés en Région wallonne. www.epn-ressources.be"










Et, pour rappel, le lien vers le reportage de Tv Lux sur les sessions Webetic : ICI.


Tags : EPN

EPN de Péruwelz: un programme d'activités et des exercices en ligne pensés pour les débutants

logo de l'EPN de PeruwelzLe personnel de l'EPN de Péruwelz offre en une de son site une belle définition de ce qu'est cet espace public numérique : « Lieu de culture, d'information, de formation et espace de rencontres entre des catégories socio-professionnelles, populations et générations différentes, l'Epn  se veut être un lieu convivial d'apprentissage des nouvelles technologies. »

Depuis plusieurs années, ce lieu d'accès public accompagné à Internet initie à l'informatique et à l'Internet les citoyens de cette commune à la frontière avec la France avec une offre coordonnée par Valérie et Sandra, les deux animatrices de cet EPN qui sait évoluer avec le temps.

Un programme d'activités renouvelé

Signe de ce dynamisme : un programme d'ateliers renouvelé très régulièrement, tenant compte de l'évolution des demandes/besoins et des pratiques liées à la technologie.

Force également de cet EPN : la communication et des activités dont les intitulés sont simples à comprendre, évocateurs et invitent les habitants de la commune et des villes et villages alentours à passer la porte de la bibliothèque pour découvrir le lieu EPN et ce qui s'y passe : Internet et moi : plus de secrets ; Petit lexique des termes techniques ; Goûte à mon histoire (devenir co-auteur d'un livre personnalisé) ; la magie de la retouche photo ; les achats sur le web... En tenant compte de 4 niveaux.

Des exercices en ligne pour les débutants

Pour le niveau 1 (« vous n'avez jamais mis les mains sur un ordinateur ou vous savez à peine utiliser le clavier et la souris »), l'EPN de Péruwelz a eu la très bonne idée d'intégrer des exercices « maison » directement sur le site du lieu d'accès (« des exercices pour vous entraîner à manipuler le clavier et la souris« ).

  • Un exercice clavier consistant à retranscrire au clavier les mots et chiffres inscrits avec un score d'évaluation en cliquant sur « Vérifier »,
  • Un exercice souris : « Le but de cet exercice est de vous entraîner à manipuler correctement la souris ! Pour cela, vous devez tout simplement cliquer sur les chiffres et ce jusque 20.... Bon courage ! ;-)  »

Deux exercices bien conçus pour exercer sa dextérité.

Article provenant du site Netpublic posté par JL Raymond sous CC


Tags : EPN

On parle des EPN de Wallonie dans Osmose

CCI25092010_00000

Osmose est le périodique trimestriel des agents du Service public de Wallonie. Dans son dernier numéro (Sept-Oct-Nov 2010), la revue consacre deux pleines pages aux EPN de Wallonie.

Le périodique est distribué à quelques 12.000 exemplaires aux agents de la Région wallonne. Il a pour objectif de présenter les différentes facettes des nombreux services de la Région wallonne. Pour l'article consacré aux EPN, c'est Stéphane Ochendzan, Attaché à la DGO5, qui a pris l'initiative de rédiger l'article. Stéphane Ochendzan est la personne ressource du projet EPN au sein de l'administration wallonne depuis 3 ans maintenant. Les animateurs des EPN de Wallonie le connaissent bien car il est particulièrement impliqué dans le projet.

L'article définit ce que sont les EPN et comment ces derniers sont des outils privilégiés dans la lutte contre la fracture numérique. Il relate également l'historique du projet ainsi que les différentes subsidiations qui ont eu lieu depuis 2005. Un tableau présente les chiffres importants (80.000h cumulées en accès libre, 40.000h en régime formation, ...). Nul doute qu'on va parler de plus en plus des EPN au sein de l'administration wallonne !


Tags : région-wallonne

Le Baromètre TIC 2010 de la Région wallonne par l'AWT

logo_awt_grand

L'arrivée du Baromètre des TIC de l'AWT est toujours un moment important dans l'année car celui-ci reste un repère important dans l'étude des usages TIC de la Région wallonne. En effet, non seulement c'est une enquête unique pour la compréhension de l'appropriation des TIC par les différents acteurs mais c'est aussi, en abordant cette année simultanément les usages TIC des citoyens, des entreprises, des communes, des acteurs du tourisme de proximité et, bien sûr des écoles, un baromètre qui offre une vue unique sur notre paysage TIC wallon !


Baromètre 2010 TIC de la Région wallonne

Quelque chiffres tirés de l'étude :

  • 68% des foyers wallons disposent d'un ordinateur (65% l'année précédente)
  • 74% des wallons de + de 15 ans ont utilisé Internet en 2009 (pour 71% en 2009)
  • 64% des ménages wallons ont une connexion Internet (Contre 59% en 2009)

Dans le cadre de son baromètre des usages TIC en Wallonie, l'AWT propose également des recommandations pour lutter contre la fracture numérique et développer les usages avancés des TIC des citoyens wallons :

  • Lutter contre la pauvreté et l'exclusion en général. Certes, c'est une évidence, mais il faut la répéter! Lutter contre la pauvreté, l'illettrisme, l'exclusion et la fracture sociale est une condition sine qua non à la réduction de la fracture numérique, qu'il s'agisse d'accès aux technologies ou de leur utilisation adéquate.
  • Vulgariser le discours sur les TIC et multiplier les incitations positives. L'information diffusée sur les TIC et leurs bénéfices potentiels doit être claire, incitante et non contraignante. L'enjeu pour les pouvoirs publics et les entreprises du secteur TIC est de vulgariser leur discours en la matière, y compris les conseils informatiques souvent complexes. Il faut en outre adapter le discours à des cibles multiples dont les profils et intérêts sont très différents.
  • Privilégier l'ergonomie et la simplicité électronique. Les interfaces TIC devraient être systématiquement conçues pour que l'usage en soit simple, spontané et respectueux de la manière de penser des utilisateurs, et non auto-centrées sur les professionnels des TIC. Intégrer, dès la conception, des dispositifs facilitant l'usage par certains publics réticents ou ayant une habileté restreinte est un vrai défi, mais aussi une réelle opportunité pour nos entreprises et nos administrations.
  • Renforcer la formation permanente aux TIC. Tous les types de formations, spécialement celles vers les personnes économiquement fragiles et les aînés, devraient au moins inclure un module axé sur l'utilisation efficace et responsable des TIC. En particulier, les dispositifs d'accompagnement et de formation que sont les réseaux EPN et PMTIC devront encore être soutenus, voire développés. Des incitants pour favoriser la formation des aînés pourraient aussi être mis en place sans oublier, évidemment, la formation initiale des étudiants et des enseignants, laquelle fait l'objet de recommandations particulières.
  • Maintenir d'autres canaux d'information et de services. Si la disparition progressive du papier ou de certains services-guichets constitue un progrès évident des TIC, il faut se méfier d'un effet pervers qui aggraverait la vulnérabilité et la précarité d'une partie de la population wallonne. Il est important de continuer à proposer des moyens de communication non numériques pour éviter de fragiliser encore plus les non usagers d'Internet et les usagers en manque de compétences.

Il est important de constater que le Réseau des EPN a une place importante dans la publication de l'enquête (p.10 et 11) comme outil de lutte privilégié contre la fracture numérique.

Liens :

  • Le Baromètre TIC 2010 en Pdf : ICI
  • Présentation du Baromètre 2010 : ICI
  • Les recommandations de l'AWT pour une meilleur e-inclusion : ICI

Tags : AWT - fracture-numérique - Wallonie

News plus anciennes