Le blog

blog-default

EPN de Quaregnon : ne pas laisser de côté les précarisés du clic

La Commune de Quaregnon propose à ses habitants 4 lieux ouverts. Geoffrey Mincke, animateur multimédia : « Nous avons un EPN « à temps plein », c'est le mien et 3 EPN intégrés aux Maisons de Quartiers.  Nous sommes repris dans le Plan de Cohésion Sociale de la Région Wallonne. Il faut bien comprendre que notre but, en plus de faciliter l'utilisation des TICS, est d'être un lieu de rencontre et d'échanges, tant au niveau interculturel qu'intergénérationnel. »

Dédramatiser l'informatique

« Cela fonctionne très bien ! les gens viennent pour apprendre, pour ne pas être "largués" en matière d'informatique, mais aussi pour se rencontrer. On tient très fort à favoriser l'aspect convivial avec une tasse de café, une discussion. Il s'agit de dédramatiser l'informatique, le rendre social et attrayant, et ne pas laisser de côté les "précarisés du clic". Au final, on se demande si les personnes viennent pour apprendre à utiliser un moteur de recherche ou rencontrer un voisin, un habitant du quartier. Certainement les deux. Un lieu de rencontre autour d'un sujet pratique, ça marche! Depuis mon arrivée à Quaregnon j'ai tenté de rendre l'EPN incontournable en touchant différents publics.  Avec le Clic Facile, on propose des séances en groupe pour les débutants (jusqu'à 14) pour un petit tour d'horizon des incontournables « souris, clavier, Internet, courrier électronique et....Google. »

Clic & Co

L'EPN organise également des séances thématiques en groupe  sur des sujets aussi variés que Skype, Facebook, le  traitement de texte, la gravure sur CD et DVD, la sécurité antivirus, Google Earth, la modélisation 3D ou encore la découverte de la tablette. Geoffrey Mincke : « Le programme change toutes les années, Globalement, nous avons beaucoup de seniors car les séances se font en journée. » Les thématiques, ce sont également des programmes comme Car Clic, Student Clic ou Lady Clic. « Car Clic permet d'apprendre à conduire via le logiciel feu vert. On apprend la théorie et on peut répéter l'examen sur PC». Avec Student Clic, une classe de 6ème secondaire pourra découvrir les suites Microsoft Office et Open Office. « L'idée est de voir les deux en parallèle, pour rendre les élèves autonomes et leur laisser le choix entre les environnements propriétaires et libres. Lady Clic est un nouveau projet : « Avec ma collège du PSSP (Plans stratégiques de sécurité et de prévention - violences intrafamiliales), nous proposons des activités traitant de l'émancipation de la femme. Dernièrement on a réalisé avec les participantes un micro-trottoir sur le sujet des violences faites aux femmes. » Dans le déroulé de cette opération « ruban blanc », on trouve l'utilisation (et donc l'apprentissage) de la caméra, du montage vidéo, des réalisations et du traitement d'interviews.

Conseils et e-Services

On le sait, les EPN ont vocation dans leurs nouvelles missions à agir en tant qu'agence de conseil du numérique citoyen. L'EPN de Quaregnon met en place toute une série de « E-services » : déclaration d'alarmes, récupération des avertissements extraits de rôle sur le site fédéral, accès à Job @ Work, ce en parallèle avec un service de dépannage contre les virus et autres soucis de perte de fichiers. L'EPN assure également des missions de conseils pour les ASBL et les institutions. Entre guichet numérique et agence conseil, il n'y a qu'un pas. A Quaregnon, il est franchi...


Tags : agence conseil du numérique

Huy à l'origine des EPN

EPN Radio Web HuyC'est la première fois qu'on a utilisé l'appellation Espace Public Numérique de Wallonie, avant même que la région wallonne ne décide de créer ce label. Michel Jadot, le coordinateur des 2 EPN de Huy, est bibliothécaire documentaliste de formation : «En 97 quand la bibliothèque s'est informatisée, j'ai proposé mes services. J'étais déjà un passionné. Début 2000, Pierre Lelong et Philippe Allard de Technofutur TIC ont mis en place une formation dédiée à la création, l'animation et la gestion d'espaces publics numériques. J'ai décidé d'en créer un à Huy, en partenariat avec la ville, Infor Jeunes et la Maison des Jeunes. » Un premier espace citoyen très « lounge et cosy », avec un sens particulier de l'accueil et un maximum de matériel de récupération a vu le jour. On se souvient encore de sa participation à la première fête de l'Internet en 2001, « avec un vaisseau spatial énorme. » Le deuxième EPN sera opérationnel en 2006. « On s'est naturellement orienté vers le public des seniors, avec un succès jamais démenti. Nos sessions font toujours le plein. » Les attentes ont évolué. « Au début, il s'agissait de découvrir l'informatique. Aujourd'hui, les besoins se situent au niveau des applications : la photo numérique, le multimédia en général ou encore le home banking. »

Cyber DD

Et puis il y a l'esprit club. Le Cyber DD (pour découverte et dépannage) existe depuis maintenant 5 années. Il compte 40 inscrits, soudés autour d'activités de découvertes et d'expérimentations numériques sur le terrain comme ce safari photographique dans le parc Paira Daiza. «Les gens se connaissent. Chaque année, on organise un barbecue. La semaine passée, la salle était occupée, ils sont 19 à avoir décidé d'aller au resto ensemble.»

Wiki Territorial

Michel Jadot et son collègue Lino Aquilina proposent également des formations à l'intention du secteur associatif pour la création de sites ou de logos. Le dernier projet porte sur un Wiki territorial, mené en collaboration avec le Centre Culturel de Huy : « Chaque association pourrait y introduire son histoire, ses archives. Un peu à l'image de Wiki Brest, il s'agit de rassembler la mémoire collective dans un Wiki Huy . »

Radio Web & story telling

Le studio Web s'adresse lui aussi au monde associatif et à ses publics. « InforJeunes va y produire des billets radio portant sur le job étudiant. Les séquences sont enregistrées en direct, et mises en ligne sur le site communal. Des jeunes vont pouvoir réaliser leurs propres émissions ». Le studio sera installé dans une salle dédicacée prêtée par la bibliothèque. « Il faut la rénover. En attendant, on a mis en place un studio style « camping de nuit » : une grande tente, une table en plastique, des chaises et du sable. A découvrir en podcast sur le site de la ville de Huy. Et après le son, l'image. « On travaille à des projets de capsules vidéos. A partir des enregistrements radio, on va incruster des images et lancer des reportages. On songe notamment à une capsule humoristique avec une mise en scène décalée, qui présenterait les activités de la commune. »

Je surfe malin

Allez, un dernier projet pour la route, en collaboration encore une fois avec InforJeunes : « Je surfe malin », c'est vraiment l'activité phare de l'EPN. un programme d'éducation critique aux médias centré sur les risques d'Internet. On a commencé à faire le tour de toutes les écoles, parfois très loin, jusque Waremme. Là, cela devenait difficile. Maintenant, ce sont les écoles qui viennent à nous. Là aussi, c'est un très beau partenariat »

Tags : Commune de Huy - Huy - Infor Jeunes - Jadot - Job étudiant - Pierre Lelong - Radio Web - Technofutur-TIC - Web TV

Les licences Creatives Commons soufflent leurs 10 bougies.

En décembre 2002, la fondation Lawrence Lessig donnait naissance aux Creative Commons, des licences libres que le CRID transcrira en droit belge en 2004. Simples d'utilisation, elles constituent une alternative attractive en matière de droit d'auteur. En apposant une licence Creative Commons à ses contenus, l'auteur (artiste, chercheur, enseignant, animateur multimédia,...) fixe un cadre précis pour l'utilisation et la distribution de ceux-ci : autorisation (ou non) pour l'utilisateur d'un usage commercial de ceux-ci et autorisation (ou non) de sa modification. Si celle-ci est autorisée, l'auteur définira si les contenus modifiés doivent ou non être distribués sous le même registre de licence « copyleft ».

YouTube et Les licences Creative Commons sont un symbole d'ouvertureFlick R sous CC


Au cours de ces 10 dernières années, les CC ont acquis leurs lettres de noblesse. Elles ont ainsi été adoptées par la plate-forme de partage de photographie 500px et par YouTube. Depuis 2011, ce sont ainsi plus de 4 millions de vidéos qui ont été mis en partage sous le couvert des licences CC. Tout récemment encore, ce sont les utilisateurs du réseau social de partage de photos Flick R qui se sont vu donner la possibilité de partager leurs contenus sous licence CC.

Esprit d'ouverture


D'autres avancées encore, au niveau des sociétés de gestion collective des droits comme Smart qui a participé à la remise sur les rails du projet belge Creative Commons avec l'ASBL Constant, iMal et Packed. Au niveau des espaces publics numériques, le CC sont intéressantes à deux niveaux. Il s'agit tout d'abord d'un sujet tout à fait pertinent à évoquer dans le cadre de la mise en place de contenus multimédias réalisés au cours des formations et mis en ligne. En deuxième lieu, publier ses propres contenus pédagogiques sous licence CC est en symbiose avec l'esprit d'ouverture caractéristiques dans les espaces publics numériques. Avec un avantage important : ceux-ci peuvent être partagés, utilisés, modifiés et enrichis en fonction des besoins spécifiques des publics, des lieux et des événements.

 

Ressources partagées


Les exemples sont de plus en plus nombreux. Chaque semaine depuis 2008, les rédacteurs de Créatif, une association française dédiée à « l'accès public et l'appropriation citoyenne des technologies de l'information » publient une fiche pratique destinées aux responsables et animateurs des EPN. Parmi celles-ci des thèmes comme « Comment améliorer la visibilité des actions de mon EPN » ou encore « Comment présenter le rôle et les missions de l'EPN à mon interlocuteur et « Comment présenter les activités et les publics de mon EPN ». Les fiches sont téléchargeables au format PDF. Une première famille de fiches recueillent des argumentaires de sujets de réflexion proposés aux animateurs pour valoriser leurs structures. Une autre porte sur des sujets pouvant être abordés avec les publics des EPN. Autre ressource intéressante : une page Wiki recense plus de 500 sites francophones sous CC qui traite ici de l'accès public accompagné et de l'appropriation sociale du multimédia, là des contenus pédagogiques et des projets éducatifs. Tout un programme...

Tags : creative-commons - Logiciels Libres - Smart

Une borne Internet au Val des Seniors par l'EPN de Wellin

L'ouverture de l'EPN de Wellin date de 2008. En fait, ce sont quatre espaces publics numériques qui ont vu simultanément le jour en Haute-Lesse cette année là. Disposant d'un site internet commun, ils articulent leur actions sur des thématiques spécifiques comme la semaine numérique. Valérie Martin, coordinatrice de l'EPN de Wellin : « Notre public est similaire, ce sont chaque fois des petites communes. L'EPN de Wellin se situe dans un local dédié de la toute nouvelle maison des associations, au premier étage, près de la bibliothèque. »Les formations sont organisées sous forme de cycles. « Je fonctionne grosso modo sur le modèle d'une année scolaire avec un parcours complet conçu pour de grands débutants. Notre public se situe dans la tranche d'âge des 40-80 ans. Les accès libres ont lieu en même temps que l'ouverture de la bibliothèque tandis que les cours personnalisés se tiennent sur rendez-vous, durant les mêmes tranches horaires : les vendredi après-midi et samedi matin. »

Accès simplifié sous logiciel libre
L'EPN de Wellin a souscrit à deux reprises à l'appel à projet Papy et Mamy surfeurs. Le premier projet s'est traduit par la mise en place d'un espace informatique (4 ordinateurs) au sein de la maison de repos le Val des Seniors. « Nous avons formé les accompagnants aux techniques d'animation, à la méthodologie et la pédagogie à adopter pour les personnes âgées. Une fois par semaine, un atelier est proposé aux résidents. L'année dernière -c'est notre second projet-, nous avons mis en place une borne Internet sous logiciel libre. L'idée est d'avoir un accès Internet stable et simplifié pour la consultation de différents sites comme les journaux, les radios, l'info locale,... »

L'école numérique
L'EPN de Wellin a également déposé un projet école numérique. « Dans l'école communale de Lomprez, des créations numériques des élèves sont mises en ligne pour une communication active entre tous les acteurs d'éducation. Nous avons formé l'enseignante responsable aux différents outils multimédias et participé à l'élaboration des scénarii pédagogiques pour des cours donnés aux élèves de 5 et 6 sixième. »

Stages panachés et partenariats variés
Chaque année, l'EPN organise pour les 10-12 ans un stage d'une semaine informatique à thème : « On s'articule autour de sujets aussi variés que la cuisine, le néerlandais, la découverte de la pêche, du Mexique,... Les enfants découvrent la création vidéo, le mixage de son, la création de BD numériques, la découverte du monde, la robotique. A l'ordre du jour au prochain carnaval : la découverte de l'énergie par des expériences pratiques et la publication de comptes-rendus vidéos sur Internet. Plus largement, l'EPN démultiplie les partenariats au gré des opportunités. Collaboration avec l'accueil extrascolaire pour l'organisation d'une journée « Place aux enfants », cours et suivi d'un élève en décrochage scolaire, mise à disposition de matériel et de deux ordinateurs pour l'école des devoirs, participation au programme « je lis dans ma commune », collaboration avec le CPAS, Defits, Action Innocence, la Ligue des Famille et même avec les agents de contribution pour l'aide au remplissage des déclarations des contributions...


Des cartes postales pour les EPN de Wallonie !

CP_EPN_Web

Lors de la 9° Rencontre des EPN de Wallonie à Orp-Jauche, chaque animateur s'est vu remettre 500 cartes postales réalisées dans le cadre des Micro-Projets de la Région wallonne.

Ces cartes postales sont destinées à assurer la promotion des EPN dans les commerces de proximité, les associations, les maisons de jeunes, les partenaires locaux, etc... Le public pourra ainsi découvrir si il existe un Espace Public Numérique proche de chez lui et découvrir également les services proposés. (Le verso de la carte permet à l'animateur de personnaliser son message).


Tags : communication - EPN - Wallonie

Animations en Maison de repos : des mises en réseaux virtuelles

En février dernier, le premier tournoi virtuel de bowling a été organisé entre les 5 maisons de repos de Verviers. L'aventure fut un succès et est destinée à se répéter. Mais lors de la prochaine édition, les résidents pourraient bien jouer les uns avec les autres sans avoir à se déplacer...

[caption id="attachment_8049" align="alignleft" width="270"] Nadine Delrez : « Avec la Kinect et un abonnement Xbox LIVE, les Maisons de repos pourraient jouer les unes avec les autres sans avoir à se déplacer »[/caption]

 

Depuis décembre 2009, Nadine Delrez est détachée du CPAS de Verviers vers l'Espace Public Numérique de la Ville. Elle est à la base des premières expériences d'utilisation de la Kinect en Maison de repos. « J'ai toujours été passionnée de jeux vidéos. J'ai eu une phase play station. J'ai acheté la Wii et, bien sûr, j'ai craqué pour la Kinect quand elle est sortie fin 2010. J'ai fait très vite le lien avec les animations en Maison de repos. Les ergothérapeutes utilisent parfois la Wii en animation -pour des jeux de bowling par exemple- mais elle a un défaut : il faut utiliser la manette pour jouer. Cela demande une certaine coordination qui n'est pas toujours évidente pour certains résidents. Avec la Kinect, il n'y a plus rien du tout, il suffit de bouger. »

L'EPN en seconde ligne

Nadine Delrez va tenter l'expérience en maison de repos et convaincre les directions. Le projet continuera à murir. « On a voulu impliquer des partenaires car nous ne sommes ni des médicaux, ni des para-médicaux. En formation informatique, les personnes sont assises. Ce n'est pas du tout la même chose lorsqu'il s''agit de jouer au foot ou au bowling. » Les ergothérapeutes et les kinés seront contactés sur base volontaire. Des ateliers seront mis en place au cour des vacances de pâques 2011. « Des ateliers d'une demi journée. Les résidents accrocheront tout de suite. » Et donc viennent les questions de planning : on compte 5 maisons de repos en plus de toutes les autres activités de formations et d'animations organisées par l'EPN à l'intention des citoyens et du personnel de la ville. « Nous avons proposé de rendre autonome le personnel médical et paramédical. Nous mettons le matériel et les applications à leur disposition, nous les formons et restons disponibles en deuxième ligne ou à l'occasion d'événement de plus grande ampleur. »

Tournoi de bowling inter maisons de repos

Comme le tournoi de bowling organisé en février dernier. Il s'agissait d'une compétition inter maisons de repos. « On s'est retrouvé avec 3 consoles et un grand écran où s'affichaient trois pistes de bowling. Le tournoi s'est déroulé dans les règles de l'art, avec remise de coupe à la clef. Cela a été costaud comme événement avec un bus spécialement affrété qui a fait le tour de toutes les Maisons de repos pour chercher et reconduire les résidents. » Et puis la gestion de tout ce beau monde durant le tournoi... L'étape suivante pourrait bien être l'organisation d'un tournoi virtuel inter maisons. « Dans le cadre du troisième appel à projets Papy et Mamy surfeurs, nous avons proposé un budget pour l'achat d'une console et d'une Kinect par maison de repos. Comme cela, chacun aurait la sienne. Et nous y avons inclus un abonnement à Xbox LIVE. Cela permettrait aux maisons de repos de jouer les unes avec les autres sans avoir à se déplacer ! Non seulement les maisons de repos de Verviers auraient cette possibilité, mais aussi tous les établissements en Wallonie disposant d'un abonnement Xbox ! »

Tags : animateurs multimédia - CPAS - Kinect - Maison de repos - Verviers

Les Mo de l'expérience (2) : écriture plurielle des réseaux

Le mois dernier, nous avons présenté des sites et blogs d'animateurs qui parlent en leur nom propre. Mais il y a aussi des modes d'écriture collectifs, pluriels, collaboratifs : ceux des réseaux. Comme est long le temps de construction d'un  réseau, l'émergence d'un tel mode d'écriture demande patience et pédagogie...

Des réseaux au service des animateurs

De nombreuses plateformes sont consultables. Elles témoignent de ce qui se fait dans les différents EPN et s'adressent non seulement aux animateurs d'un même réseau, mais offrent aussi des pistes à tous les autres, des réponses à toutes les questions qui peuvent se poser.

Par exemple, pour savoir qui sont les animateurs multimédias, on peut consulter des portraits, comme on en trouve sur EPN de Wallonie ou NetPublic.

Mais ont peut aussi écrire de façon plus impersonnelle sur les activités, par exemple sous forme de carnet de bord. Ainsi, le réseau des acteurs des EPN de l'Isère informe des nouveautés, publie des comptes rendus de rencontres, des appels à participations, des études sur l'accès publics incontournables pour le métier...

Le rôle des ces plateformes est de faciliter le travail des animateurs, légitimer leurs savoir-faire et mutualiser leurs expériences via les interconnexions entre différents réseaux, chacun pouvant se nourrir des initiatives des autres. Voici quelques initiatives intéressantes, parmi beaucoup d'autres.
  •  L'Association des Jeudis des EPN, qui est au service des animateurs, a besoin des animateurs pour s'enrichir. Il s'agit de parler du métier entre pairs : tout animateur est invité à écrire et  contribuer.
  • Connaissez-vous l'ARSENIC ? Pas de panique, aucun danger puisqu'il s'agit de l'Association Régionale de Soutien aux Espaces Numériques de l'Information et de la Communication. Elle valorise les usages et les pratiques professionnelles développés au sein des ERIC (Espaces Régionaux Internet Citoyen), c'est-à-dire les EPN de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Cette initiative permet une meilleure lisibilité du travail réalisé collectivement et assure l'inscription des actions des EPN dans le paysage institutionnel régional.
  • Le pôle numérique de la Drôme alimente un blog. Grâce aux remontées d'informations des animateurs des Espaces (les EPI), les coordinateurs de réseaux peuvent faire des synthèses d'actions pour analyser ce qui a marché, ce qui a échoué, ce vers quoi l'on veut aller... et réfléchir à la mutation nécessaire du métier d'animateur.
  • Le blog des EPN de Haute-Normandie animé par Flore Bonhomme depuis 2005 informe sur les activités du réseau et l'actualité des TIC en général.

Ecritures plurielles : les réseaux des réseaux

Au-delà des réseaux identifiés à un territoire,  on trouve bien sûr les réseaux interconnectés. Depuis 2009, la revue Réseau TIC relie et diffuse les initiatives, réflexions et innovations d'un réseau de sites autour de l'appropriation des usages de l'internet et du multimédia. Plus de trente réseaux ( OTEN, Anis, Framasoft, les Jeudis des EPN, les petits Débrouillards Bretagne, CRéATIF, EPM lotois, Awt.be...) publient automatiquement leurs articles dans la revue-magazine bimensuelle.

Depuis 2006, les espaces d'écriture collaboratifs se sont déployés au pays de Brest, portés par le service internet expression multimédia. Aujourd'hui un portail  les réunit pour faciliter leur accès et donner à voir ces carnets d'écriture, ces ateliers, ces journaux de quartiers... Un bel exemple d'écritures reliées sous toutes ses formes.

Pour l'Association CRéATIF, les réseaux sont porteurs de lien social, de créativité, d'échanges, d'autonomie où chacun devient acteur et peut être rédacteur. Leur site participatif est ouvert à l'écriture de chacun et se prolonge par un espace de rédaction collaborative pour la création de guides.

Le site « Cahier d'animations » est un portail dédié à l'animation multimédia réalisé par une équipe d'animateurs professionnels. Il se définit donc comme un réseau d'animateurs qui a décidé de partager son travail : scénarios d'animations, fiches détaillées des séquences, tutoriels... Espace de ressources pour trouver des idées originales, il invite les autres animateurs à apporter leur contribution en envoyant des fiches et enrichir les animations. Dans le même esprit, retrouvez le Cybervillage des animateurs multimédia et, plus récent, le portail NetProjets, une base de fiches projets pour accompagner les pratiques numériques dans les domaines de la culture, la jeunesse, l'éducation et le social.

Imagination for people est une plateforme qui repère et soutient les projets sociaux créatifs. On y découvre la présentation de multiples projets européens et des groupes de travail qui rassemblent des animateurs de communautés pour mutualiser les idées. Le groupe AnimFr par exemple rassemble le réseau des animateurs de projets collaboratifs.

Dans chacun de ces réseaux se côtoient des écritures de styles et de formats très différents : du tweet au dossier en passant par les brèves, fiches, reportages, galeries photos, portraits vidéo, cartes heuristiques, chacun emploie son expression singulière pour participer à ce méta-réseau tissé d'intelligence collective.

 

Nouveau module PMTIC pour les plus jeunes

tic-au-net14

Ce module dédié aux jeunes adultes en formation PMTIC est disponible dès à présent ICI.
Pourquoi avoir créé un module TIC dédié aux jeunes adultes ?
Parce qu'ils en connaissent déjà un rayon en informatique, mais que parfois il faudrait qu'ils aient une réflexion plus critique sur ce qu'ils voient ou ce qu'ils font sur Internet.

Objectifs du module

Ce module a l'ambition d'aider les participants à apprendre les réflexes d'un usage efficace et réfléchi de l'internet. C'est ainsi qu'ils acquerront :

  • La pratique d'une recherche efficace, rapide et appropriée d'informations sur internet, notamment dans le cadre de la recherche d'emploi ;
  • Les pratiques d'analyse de la qualité et de la pertinence de l'information trouvée ;
  • L'usage de différents outils de gestion et de classement des informations intéressantes à conserver ;
  • Un usage du traitement de texte approprié à une recherche d'emploi par la rédaction de lettres de motivation et d'un CV notamment ;
  • La capacité de se poser les bonnes questions dans la gestion de leur identité numérique sur internet, de leurs relations virtuelles, des traces laissées sur la toile et de la diffusion de l'information.

Ce module a été créé dans le cadre du PMTIC de la Région wallonne (www.pmtic.net). Il est conçu pour être utilisé lors de formation dans des centres de formation agréés avec le soutien d'un formateur comme les EPN.


Tags : PMTIC

Journée des EPN à Bruxelles le 1°mars

Fobagra2011


Tags : bruxelles - EPN

Opération TICMania à Neufchâteau !

ticmania

Dans le cadre de l'Appel à candidatures de 2008 et, plus précisément du projet "EPN et écoles", l'EPN de Neufchâteau s'est investi dans un projet de sensibilisation des enfants et des enseignants à l'utilisation de l'outil informatique.

Si à l'origine, l'animateur dynamique de Neufchâteau, Patrick Weyders, avait l'idée de sensibiliser les enfants à l'utilisation d'Internet, l'idée d'exploiter les ressources multimédias s'est vite imposée. Voici un aperçu des deux projets menés par Patrick :

Et si on créait une chanson ? Les enfants de l'école de Longlier ont travaillé sur les photos, écrit des textes en collaboration avec l'animateur et pour la musique, Patrick (Chanteur, accordéoniste et guitariste au sein de Cré Tonnerre, nous le rappellons) a collaboré avec avec Raphaël, un ami de longue date et coutumier des clips originaux (cfr "On n'a pas peur du gros chat" sur la panthère noire ardennaise).

Quelques séances de retouches sur le texte, de "clics" sur les photos, d'écoute de musiques, de choix difficiles, il ne restait plus qu'à mettre tout cela en forme...

Et voilà "J'fais des clics" par les 6° primaires de Longlier, une chanson aux rythmes endiablés mise en musique et en images par Patrick Weyders, dans le cadre des TICMANIA, à l'EPN de Neufchâteau. Bravo !

Toujours dans le même esprit, une autre collaboration s'est développée avec l'école maternelle de Namoussart. Le projet, appelé "Contes en clips..." a consisté ici en la création et la mise en images de 4 contes écrits par les enfants.

Ce projet a nécessité d'abord l'apprentissage de l'utilisation de la souris, la recherche de photos, le travail sur le choix des couleurs, des polices de caractères... L'apprentissage de la retouche photo numérique et du montage des images ont développé l'imaginaire des enfants qui se sont montrés enthousiastes à l'idée de réaliser 4 clips illustrant leurs 4 contes : "La fée de la cabane", "Le lion de la mer", "L'épée de la montagne" et "Gare au loup".

Les 4 réalisations ont été présentées le 25 mai dernier sur écran géant dans les locaux de l'école de Namoussart. L'occasion pour les enseignants, les parents et les enfants de visualiser le résultat final d'heures de création et de travail. Une réussite indéniable !

Le site TICMania : http://ticmania.jimdo.com/

Making-Off en vidéos : Lien 1 - Lien 2


Tags : enfant - EPN - multimédia

News plus anciennes