Le blog

Rewics 2012 : de l'animation multimédia à la médiation numérique (1)

EPN-Wallonie - logo« C'est un peu paradoxal » explique Eric Blanchart, côte à côté avec Philippe Cazeneuve et Loïc Gervais lors des ateliers Rewics 2012, « alors que l'on s'approche de la reconnaissance du métier d'animateur multimédia, au moment où celui-ci devrait être intégré dans les barèmes communaux, on s'aperçoit que le métier a évolué. Même le terme apparaît comme un peu dépassé. On entend de plus en plus parler de médiation numérique ». Ce n'est pas qu'une question de vocabulaire. Pour Philippe Cazeneuve, Sociologue, Consultant-formateur, « On est bien face à un nouveau paradigme. « A l'origine des EPN, il y a le concept de fracture numérique. Aujourd'hui, la principale disparité dans l'usage des TIC, celle qui diminue le moins, c'est l'âge, avant les disparités culturelles et sociales. A l'époque, l'indicateur de la fracture numérique était la connexion : en France, 84% des foyers n'avaient pas accès à Internet. Maintenant, 75% des foyers sont reliés. Or, le discours des EPN n'a pas changé. On a sacrifié la notion d'accompagnement aux usages à la connectivité ».

Une polarisation des usages
« Or aujourd'hui, ce qui est discriminant, ce sont les fréquences et les types d'usages. On se trouve devant deux groupes extrêmes très importants : ceux qui n'utilisent jamais Internet (30% en France) et ceux qui y ont recours au quotidien (53%). Les écarts dans les typologies d'usage vont en se renforçant : c'est en Belgique ce que la FTU appelle la fracture numérique du second degré. Voilà pourquoi il est nécessaire de passer du concept d'animation multimédia à celui de médiation numérique. »

Domestiquer les TIC
Pour Philippe Cazeneuve, la médiation numérique, c'est accompagner des publics variés vers l'autonomie, dans les usages quotidiens des technologies, services et médias numériques. « Le job, c'est d'aider le public à domestiquer les TIC, à les faire rentrer dans ses pratiques de tous les jours. Le médiateur numérique n'est pas un vendeur. Ce n'est ni un ingénieur, ni un évangélisateur. C'est un facilitateur, qui pourra être actif sur différents axes. L'équité des accès bien sûr, mais aussi pourquoi pas la compétitivité et l'innovation dans l'accompagnement des TPE, des artisans et des artistes. Ou dans le développement de la solidarité locale comme en Angleterre où certains bénévoles accompagnent leurs proches pour les initier aux TIC. Mais aussi et peut être surtout, ne faut-il pas imaginer les EPN comme l'interface de référence entre le citoyen et une administration délivrant des services de plus en plus électroniques. ? Le médiateur ne doit-il pas devenir celui qui met le doigt sur les difficultés d'usage des e-services et sur les lacunes en la matière, celui qui va pouvoir aider l'usager et l'administration à co-construire de nouveaux services publics ? » Un bel enjeu, en effet...


Tags : Médiation numérique Rewics 2012

Rewics 2012 : de l'animation multimédia à la médiation numérique (2)

Loïc Gervais, coordinateur des EPN de Thonon : « Il y a quelques années, je me définissais comme un animateur multimédia. Aujourd'hui, Je dis que je suis un médiateur numérique. La première raison de ce changement de terminologie, c'est la reconnaissance professionnelle. Lorsque j'allais sur les sites d'offre d'emploi et que je tapais « animateur multimédia », tout ce que je trouvais, c'était des offres de commercial pour vendre des mobiles dans les grandes surfaces ! Et lorsque je disais : « Mon métier, c'est d'aider les gens à s'approprier les TIC, on me répondait : « Ah, bon, tu es formateur ». Et bien non. Mon métier, au quotidien, c'est de donner quelques clés pour entrer dans l'univers numérique d'aujourd'hui. En France, on va bientôt pouvoir payer ses impôts avec son Smartphone. C'est très bien. Sauf qu'il n'y en a que 15 millions et que de très nombreuses personnes ne savent même pas ce que c'est. A l'école, les apprentissages numériques des enseignants sont loin d'être performants. Mais les EPN n'ont pas le droit d'y entrer ! Du coup, ce sont des sociétés privées qui s'en occupent. Personnellement, cela me dérange, d'autant qu'il y a souvent une question de compétences des formateurs. Et pas qu'à l'école d'ailleurs. C'est aussi le cas en formation professionnelle. Je me souviens d'un formateur qui cherchait la fonction « Souligner » dans un traitement de texte. Or il était en train de former des demandeurs d'emploi ! On se trouve ainsi devant différents acteurs qui font de la formation-sensibilisation, qui essaient de développer une culture numérique mais qui, finalement, ne sont eux-mêmes pas assez formés. Je pense que combler cette lacune relève de la responsabilité des EPN. »

Le métier des EPN a changé
« Il est très important de faire comprendre que notre métier, ce n'est pas que du clic souris. Notre univers a changé. Nous n'avons pas que des compétences technologiques et pédagogiques. Lorsque l'on évoque la Nétiquette, on touche au droit. Lorsque l'on aborde le téléchargement illégal, on touche à la sensibilisation à la loi. Nous sommes vraiment dans l'espace sociétal. Le Web 2.0 transforme l'usager en acteur. C'est pourquoi on passe de l'animation multimédia à la médiation numérique. Celle-ci ne peut s'inscrire que dans un territoire où l'EPN doit s'affirmer comme le pôle de ressources pour toutes les questions numériques liées au territoire. Le médiateur numérique a comme responsabilité de développer les usages sur un territoire : voilà une des différences majeures avec le métier d'animateur multimédia. Il s'agit de mettre en relation tous les acteurs concernés par le développement des usages des TIC. Pas seulement les EPN, mais aussi les écoles, le tissu associatif, les pouvoirs publics,... Il s'agit de construire un nouvel éco-système. »

Tags : Médiation numérique Rewics 2012

Les Mo de l'expérience (2) : écriture plurielle des réseaux

Le mois dernier, nous avons présenté des sites et blogs d'animateurs qui parlent en leur nom propre. Mais il y a aussi des modes d'écriture collectifs, pluriels, collaboratifs : ceux des réseaux. Comme est long le temps de construction d'un  réseau, l'émergence d'un tel mode d'écriture demande patience et pédagogie...

Des réseaux au service des animateurs

De nombreuses plateformes sont consultables. Elles témoignent de ce qui se fait dans les différents EPN et s'adressent non seulement aux animateurs d'un même réseau, mais offrent aussi des pistes à tous les autres, des réponses à toutes les questions qui peuvent se poser.

Par exemple, pour savoir qui sont les animateurs multimédias, on peut consulter des portraits, comme on en trouve sur EPN de Wallonie ou NetPublic.

Mais ont peut aussi écrire de façon plus impersonnelle sur les activités, par exemple sous forme de carnet de bord. Ainsi, le réseau des acteurs des EPN de l'Isère informe des nouveautés, publie des comptes rendus de rencontres, des appels à participations, des études sur l'accès publics incontournables pour le métier...

Le rôle des ces plateformes est de faciliter le travail des animateurs, légitimer leurs savoir-faire et mutualiser leurs expériences via les interconnexions entre différents réseaux, chacun pouvant se nourrir des initiatives des autres. Voici quelques initiatives intéressantes, parmi beaucoup d'autres.
  •  L'Association des Jeudis des EPN, qui est au service des animateurs, a besoin des animateurs pour s'enrichir. Il s'agit de parler du métier entre pairs : tout animateur est invité à écrire et  contribuer.
  • Connaissez-vous l'ARSENIC ? Pas de panique, aucun danger puisqu'il s'agit de l'Association Régionale de Soutien aux Espaces Numériques de l'Information et de la Communication. Elle valorise les usages et les pratiques professionnelles développés au sein des ERIC (Espaces Régionaux Internet Citoyen), c'est-à-dire les EPN de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Cette initiative permet une meilleure lisibilité du travail réalisé collectivement et assure l'inscription des actions des EPN dans le paysage institutionnel régional.
  • Le pôle numérique de la Drôme alimente un blog. Grâce aux remontées d'informations des animateurs des Espaces (les EPI), les coordinateurs de réseaux peuvent faire des synthèses d'actions pour analyser ce qui a marché, ce qui a échoué, ce vers quoi l'on veut aller... et réfléchir à la mutation nécessaire du métier d'animateur.
  • Le blog des EPN de Haute-Normandie animé par Flore Bonhomme depuis 2005 informe sur les activités du réseau et l'actualité des TIC en général.

Ecritures plurielles : les réseaux des réseaux

Au-delà des réseaux identifiés à un territoire,  on trouve bien sûr les réseaux interconnectés. Depuis 2009, la revue Réseau TIC relie et diffuse les initiatives, réflexions et innovations d'un réseau de sites autour de l'appropriation des usages de l'internet et du multimédia. Plus de trente réseaux ( OTEN, Anis, Framasoft, les Jeudis des EPN, les petits Débrouillards Bretagne, CRéATIF, EPM lotois, Awt.be...) publient automatiquement leurs articles dans la revue-magazine bimensuelle.

Depuis 2006, les espaces d'écriture collaboratifs se sont déployés au pays de Brest, portés par le service internet expression multimédia. Aujourd'hui un portail  les réunit pour faciliter leur accès et donner à voir ces carnets d'écriture, ces ateliers, ces journaux de quartiers... Un bel exemple d'écritures reliées sous toutes ses formes.

Pour l'Association CRéATIF, les réseaux sont porteurs de lien social, de créativité, d'échanges, d'autonomie où chacun devient acteur et peut être rédacteur. Leur site participatif est ouvert à l'écriture de chacun et se prolonge par un espace de rédaction collaborative pour la création de guides.

Le site « Cahier d'animations » est un portail dédié à l'animation multimédia réalisé par une équipe d'animateurs professionnels. Il se définit donc comme un réseau d'animateurs qui a décidé de partager son travail : scénarios d'animations, fiches détaillées des séquences, tutoriels... Espace de ressources pour trouver des idées originales, il invite les autres animateurs à apporter leur contribution en envoyant des fiches et enrichir les animations. Dans le même esprit, retrouvez le Cybervillage des animateurs multimédia et, plus récent, le portail NetProjets, une base de fiches projets pour accompagner les pratiques numériques dans les domaines de la culture, la jeunesse, l'éducation et le social.

Imagination for people est une plateforme qui repère et soutient les projets sociaux créatifs. On y découvre la présentation de multiples projets européens et des groupes de travail qui rassemblent des animateurs de communautés pour mutualiser les idées. Le groupe AnimFr par exemple rassemble le réseau des animateurs de projets collaboratifs.

Dans chacun de ces réseaux se côtoient des écritures de styles et de formats très différents : du tweet au dossier en passant par les brèves, fiches, reportages, galeries photos, portraits vidéo, cartes heuristiques, chacun emploie son expression singulière pour participer à ce méta-réseau tissé d'intelligence collective.

 

« Une histoire en tiques », 10 ans de multimédia

Du 4 au 28 janvier 2012, la MJC Boby Lapointe de Villebon-sur-Yvette organisait une double exposition sur 10 ans de numérique au sein de la structure : l'occasion de concilier une décennie d'histoire de l'informatique (de 1979 à 1989) et l'anniversaire de l'Espace Public Numérique né en 2002. L'exposition se décline en deux parties. La première « Une histoire en tiques » présente la naissance de la micro-informatique au travers de machines d'époques en état de marche. Atari, Macintosh Plus, MO5, manuels de Basic, ZX Spectrum... tout un matériel réuni par Michel Boubiela, régisseur passionné de la structure pour les nostalgiques des premières consoles, chacun se souvenant de son initiation à l'ordi. Au programme des réjouissances : des démonstrations et évaluations des capacités de chaque machine. Et pour parfaire la culture des jeunes générations, des panneaux présentent le contexte historique d'Internet, de sa préhistoire à la révolution Macintosh.

De la disquette au cloud computing, d'un ordinateur de 5kg à une tablette, de la bureautique au wiki, on observe bien des évolutions. Mais ce qui n'a pas changé, selon Véronique Bidan, coordinatrice du réseau des EPN de la Manche, « c'est que l'animateur multimédia est toujours là comme passerelle entre usagers, usages et outils ». On continue à se rencontrer dans les EPN, à y monter des projets, à y boire un verre  et plus particulièrement au « Cyberbistrot », l'Espace Public Numérique de la MJC.

En effet, il y a 10 ans, la MJC Boby Lapointe faisait le pari du numérique en intégrant à son équipe un animateur, Hervé Fournier, en charge du développement du multimédia. Ce qui permet de poursuivre l'exposition et de découvrir la deuxième partie : les « 10 ans en textes et en images » qui permet de se remémorer tout le chemin parcouru. Du premier serveur Saxon au projet « Choco Games Pâques » en 2009 au bar des sciences le 26 janvier dernier sur la communication 2.0 en passant par des Lan Party ou la création d'un pantin virtuel avec des classes de CP et tant d'autres encore... Les projets en images nous parlent d'un lieu qui n'a eu de cesse de se modifier, se réapprendre, se repenser.

Sur les murs sont affichées les contributions des acteurs de l'accès public à Internet. En voici quelques extraits car comme le dit Elisabeth Le Faucheur Joncour, responsable de projets, ville de Brest : « Les 10 ans de l'espace multimédia de la MJC Boby Lapointe sont aussi une décennie de travail en réseau et d'échanges entres acteurs de l'accès public à Internet » :

Pour Marc Carpentier, Directeur de la MJC Boby Lapointe, l'informatique était au départ un outil de travail, depuis il est devenu un outil « d'adhésion », d'animation, de prévention, d'insertion, de communication, de sensibilisation, de dynamisation, de mutualisation, de création, de transformation.

« La médiation numérique : on en fait depuis toujours sans le savoir... Ces pratiques ont construit la culture professionnelle sur laquelle s'appuie ce que nous appelons aujourd'hui la « médiation numérique », qui consiste à accompagner des publics, en particulier les personnes qui en sont les plus éloignées, vers davantage d'autonomie dans leurs usages quotidiens des technologies, services et médias numériques ». Plus que jamais, le numérique s'avère un moyen au service de finalités sociales, culturelles, éducatives... plutôt qu'une fin en soi ».  Philippe Cazeneuve

« Ces dix ans ont permis aux éclaireurs que nous sommes de transcender la question des outils en y intégrant les questions éthiques, de justice sociale, d'usages sociaux et d'expression des citoyens. » Guy Pastre et Christian Combier.

« C'est toute une culture du faire ensemble, de mutualisation qui valorise l'innovation sociale et les personnes, dans ces fonctions aujourd'hui peu reconnues de passeurs, de médiateurs et de porteurs d'innovation qu'il nous faut découvrir et diffuser». Michel Briand

Les anniversaires sont une bonne occasion de regarder ce qui a été accompli et dresser de nouvelles perspectives. Et vous, d'autres idées pour fêter celui de votre EPN ?

Les Mo de l'expérience (1) : écrits d'animateurs au travail.

Janvier 2012 : et si l'on en profitait pour réfléchir à ses pratiques professionnelles ? Comment se poser et sortir la tête de l'écran pour réfléchir à son métier, faire le bilan des activités passées, lancer des débats, mettre en ligne des supports, partager des astuces ? L'animateur qui écrit sur ses pratiques professionnelles fournit un matériau précieux pour les collègues et la co-construction d'une identité professionnelle. L'idéal pour prendre le recul nécessaire à l'analyse et développer une dimension critique sur sa façon de travailler.

Cette posture de l'animateur multimédia lui permet de mieux se connaître, savoir quel animateur il est, quelle est sa pédagogie, ses champs d'intervention, ses spécificités à travers l'écriture, bref sa singularité. Transmettre son regard personnel et mutualiser ses savoirs pour que chacun puisse piocher des bonnes idées d'ateliers, des conseils de bidouilleurs, des paroles d'usagers, autrement dit construire ensemble le métier. A l'heure où un référentiel a été publié, les écrits d'animateurs sont une illustration de leur savoir-faire. Pour s'inspirer, découvrons ensemble quelques exemples.

Carole Duguy est animatrice multimédia à la Bibliothèque Municipale de Lyon. Depuis 2006, elle écrit pour « Vive la Culture numérique ! », portail des EPN de la BM de Lyon. Elle nous donne à voir les multiples activités qui sont organisées au sein de la bibliothèque. Récemment, elle a publié le scénario hyper structuré d'un atelier intitulé "Histoires de pirates : création d'un livre audio par des enfants." C'est une invitation à réaliser à son tour le même genre d'atelier.

Domenico Curcio, compositeur et animateur d'ateliers musicaux, offre une belle vitrine sur http://www.domusic.org/. Il y présente ses activités de formations musicales, ses news, ses supports.  Les titres de ses ateliers sont vivants et ludiques : « Donne-vie à ta BD !» ou « Fabrique-moi un tambour, que je te joue du violon !» Il donne vraiment envie d'y assister ! Ces ateliers menés dans les EPN de Tubize et Malmédy sont illustrés par de nombreuses photos et enrichis par des articles associés. Il donne également des conseils pour s'équiper en matériel audio et réussir son atelier.

Julien Devriendt est coordinateur d'EPN et responsable multimédia à la médiathèque François Mitterrand (Ville des Ulis, France). Sa page web s'ouvre avec un personnage pixellisé qui nous salue d' un « Hello Word » et renvoie à d'autres ressources comme son blog, ses présentations en ligne, ses photos et  trouvailles sur son compte twitter @julanimtic.

L'excellent blog de Loïc Gervais, coordinateur des EPN à Thonon-les-Bains (France) : associe un travail de réflexion, de ressources, de supports sur la médiation numérique (ce qui le questionne, l'amuse ou l'irrite) : http://mediateurnumerique.org/ Il a écrit un article d'actualité : « de l'animateur multimédia au médiateur numérique ». Veilleur invétéré, il a mis en place plusieurs revues de presse sur Scoopit dont une qui concerne le médiateur numérique.

Yann Vandeputte, coordinateur et formateur de l'espace public numérique Relais (Paris 12ème), anime un blog complémentaire au site officiel de l'EPN. Cet espace de communication lui permet de cibler son discours sur l'actualité de l'EPN enrichi d'une veille sur le numérique, comme par exemple les meilleurs mémos et tutos repérés et un article que je vous recommande qui met en regard le profil d'animateur à celui de coordinateur d'EPN.

Toutes ces expériences racontées sont des sortes de cartes de visites augmentées. Le web devient un laboratoire de la médiation numérique. Il donne à voir ce qui se tisse, se prépare, s'élabore dans les EPN.

Au fil des articles, d'autres écritures seront à explorer. A suivre...

Tags : écriture - Médiation Numérique - métier

La mutation nécessaire du métier d'animateur d'EPN (Via le Pôle Numérique)

Logo des EPIAujourd'hui, le numérique s'impose dans toutes les sphères de la vie quotidienne et professionnelle et remet en question autant l'accès aux services publics qu'à la formation, l'égalité des chances face à l'éducation, l'accès à l'emploi, la culture. Le déploiement du numérique interroge notre société dans ses fondements. S'il peut être un formidable outil d'émancipation et de développement (personnel, économique, social) il doit être maitrisé dans ses aspects pratiques, mais aussi politiques, économique, philosophique... Notre société doit garantir à tous les citoyens les moyens d'une appropriation des connaissances suffisantes et une intégration dans cette nouvelle société de l'information avec pour objectif l'autonomie et le plein exercice de sa citoyenneté. Sans accompagnement, sans médiation, c'est toute une partie de la population qui risque d'être marginalisée.

Créé il y a une quinzaine d'années les Espaces Publics Numériques, avaient à l'origine pour mission d'apprendre aux usagers à se servir de l'outil informatique. Au fil des évolutions des pratiques, des usages et des services, le métier d'animateur multimédia à pris une toute autre dimension. Les animateurs d'EPN ne peuvent à eux seuls remplir ce rôle beaucoup trop large, il doit être partagé avec les acteurs de l'éducation, de la formation, de l'éducation populaire, les parents, ....

C'est donc pour réinterroger les missions et la place de chacun face à ces enjeux que se sont tenues les « Assises de la médiation numérique au service des territoires et de leurs habitants » les 19, 20 et 21 septembre à Ajaccio. Organisées par la Collectivité Territoriale de Corse en partenariat avec l'association Créatif, avec le soutien de partenaires publics (Délégation aux Usages de l'Internet,Ministère de la Culture et de la Communication, Secrétariat Général du Comité Interministériel des Villes, l'Union européenne, l'ADEC, ...), ces assises ont réunis plus de 170 participants, sur place ou à distance, issus d'horizons divers (formation, éducation, EPN, élus...).
Un livre blanc sera bientôt diffusé reprenant les travaux et réflexions menés autour des nouvelles orientations que doit prendre cette médiation numérique.
Retour sur quelques thématiques :

  • Culture, et patrimoine
    Si l'intégration des TIC dans les champs culturels est à intensifier, notamment autour de la construction d'un patrimoine culturel public, des actions de médiation sont plus que jamais nécessaires pour en démocratiser l'accès. Cette évolution nous renvoie au sens même de l'action culturelle et donc à notre identité.
  • Expression citoyenne
    Les outils numériques actuels permettent l'émergence de nouvelles formes d'expression, de co-construction et d'interaction entre les individus.
    La prise en compte de cette expression citoyenne dans les prises de décisions politiques, l'ouverture d'espaces d'initiatives, y associer l'ensemble des groupes sociaux, expérimenter la co-construction et la participation active des habitants est un changement culturel majeur souvent éloigné des pratiques actuelles des acteurs publics.
    Inversement, susciter chez le grand public l'intérêt pour la chose commune et orienter cette expression citoyenne vers une participation collaborative nécessite un accompagnement, un regard critique, une reconnaissance (légitimité identitaire, lien social).
  • e-administration, services publics, politiques publiques
    Un des objectifs de l'accès en ligne des services publics est la simplification des démarches administratives et l'évolution de la relation avec les citoyens. Pourtant ces nouveaux usages sont facteurs d'exclusion.
    La médiation numérique doit faciliter l'articulation entre services publiques, e-administration et citoyen pour construire une appropriation sur la durée par la valorisation de l'humain plutôt que de l'outil.
  • Innovation sociale : des nouvelles formes de travail aux nouvelles organisations collectives
    Les outils et usages du numérique font naître de nouveaux processus d'innovation sociale, de nouvelles formes de travail et des dynamiques collectives de projets.
    La médiation numérique doit être le trait d'union entre ces dynamiques d'innovation sociales et les territoires par une réflexion créative et transversale : création d'un langage commun, ouverture d'espaces de télétravail, de co-working, mise à disposition de ressources partagées...
  • E-inclusion
    Aujourd'hui, 30% des français ne sont ni équipés, ni connectés et n'ont jamais utilisé Internet. Dans notre société, toujours plus numérique, cette fracture liée à l'accès se double de la fracture liée à l'usage. Les médiateurs de l'accès public ont toute légitimité à oeuvrer pour éviter la marginalisation de cette population.
    Un rapprochement avec les acteurs locaux semble nécessaire pour toucher les publics les plus éloignés des TIC.
  • Actions éducatives et formation
    L'éducation et la formation au/avec le numérique ne sauraient se réduire à une seule dimension technique car les usages numérique impliquent un ensemble de compétences, aussi bien cognitives, sociales, juridiques, économiques que politiques.
    Cette montée en compétences collective doit être soutenue par les élus, les acteurs porteurs de médiations, qu'elles soient numériques ou non pour la construction d'une éthique des usages, la cohérence des politiques, la complémentarité des dispositifs et de l'action des différents acteurs de la formation et de l'éducation.
    La médiation numérique doit favoriser cette complémentarité et accompagner les politiques éducatives et de formations tout au long de la vie.

(Via un article du Blog du Pôle numérique avec leur aimable permission)


Tags : animateur - métier

La Ville d'Andenne recrute un coordinateur-animateur multimédia

Andenne

La Ville d'Andenne recherche un(e) Animateur pour son Espace Public Numérique (EPN), lequel se trouve au sein de la cité sociale du site du Bois des Dames à Andenne.

Votre fonction

L'éducateur multimédia accompagne et assiste des publics différents dans l'appropriation des outils informatiques et des usages de l'Internet au travers d'actions de médiations individuelles et collectives (animation d'activités éducatives, ludiques, artistiques, techniques, administratives, citoyennes...).

Cette fonction lui permet de rencontrer l'ensemble des habitants du quartier et de leur proposer de répondre à leurs besoins et de leur apporter une aide structurée. Il exerce un rôle actif d'intervention sociale et de relation d'aide auprès des groupes ou personnes en difficultés.

Il décèle les besoins spécifiques des personnes et veille à faciliter l'accès aux réseaux d'aide offerts. Il essayera d'apporter des réponses rapides et précises aux diverses questions posées. Ces réponses pourront prendre différentes formes : animations de quartier, activités sportives, culturelles, entretiens individuels...

Il veillera à articuler son action avec les actions des services présents au sein même du quartier.

Ce métier est à la croisée des domaines technologiques, pédagogiques et de l'animation.

Votre profil

Formation

Graduat ou baccalauréat en éducateur spécialisé.

Expériences professionnelles

Une expérience dans une fonction similaire constitue un sérieux atout.

Connaissances spécifiques

Vous disposez :

  • d'un niveau de technicien en informatique software et hardware
  • de connaissances des suites bureautiques tel que Open Office et office (la possession d'un diplôme TIBUR ou de certificats de formation est un atout)
  • des capacités à dispenser des cours notamment au sujet de l'utilisation des suites bureautiques précitées
  • des connaissances des systèmes d'exploitation Windows et Linux, capacité de les installer sans support
  • des connaissances en ligne des commandes de Linux
  • de bonnes connaissances en réseaux (Active Directory et Domaine).

Vous êtes doté des compétences suivantes :

  • relationnelles : écoute, ouverture d'esprit, distanciation, esprit d'analyse et capacité auto évaluation, dynamisme, sens du travail en équipe
  • organisationnelles : rigueur, sens de l'organisation, gestion de son temps de travail, gestion d'un activité, capacité d'élaborer un projet et d'en assurer le suivi ...
  • techniques, manuelles, sportives...
  • pédagogiques : transmission de savoir faire

L'éducateur multimédia fera preuve aussi de capacité d'adaptation et veillera à soutenir l'équipe dans la mise en place et le développement d'activités

Véhicule

Vous disposez d'une voiture personnelle.

Votre contrat

Vous serez engagé(e) sous contrat à durée indéterminée avec une période d'essai de 6 mois. Il est impératif d'être en possession du passeport APE (délivré auprès du FOREm).

Il s'agit d'un temps plein de jour, à raison de 38heures par semaine, prestations régulières en soirée comprises.

Votre salaire correspondra au niveau B1 de la R.G.B.

Entrée en fonction immédiate.

Modalités pour votre candidature

Pour postuler, envoyez vos CV et lettre de motivation pour le vendredi 16 décembre 2011 au plus tard à l'attention de Madame Sylvie Dominé, Service du personnel, Place du Chapitre 7 - 5300 Andenne ou bien par courriel à l'adresse sylvie.domine@ac.andenne.be


Tags : animateur - métier

Le DVD des EPN de Wallonie

Cover_DVD

Lors de la Rencontre des EPN de Wallonie ce vendredi 25/11, un DVD "EPN de Wallonie" a été remis à tous les animateurs présents.

Ce DVD comprend 16 capsules vidéos réparties en 4 axes : Animateurs, Lieux, Publics et Perspectives. Ces vidéos illustrent des thématiques comme : "Animateur multimédia : paroles de terrain", "Les aînés en EPN", "Handicap et EPN : accessibilité pour tous", "EPN en bibliothèque", etc... Les animateurs des EPN de Wallonie sont les principaux acteurs de ces séquences puisque une quinzaine d'entre eux ont participé activement en répondant aux questions du Centre de Ressources via l'équipe de tournage Full TV.

Le but de la création de ce DVD est d'assurer une meilleure visibilité des EPN et de leurs activités sur le Web à travers la vidéo. Ce DVD sera distribué à tous les mandataires de Wallonie via l'UVCW et, plus largement, aux médias et au grand public.

Le projet ne s'arrêtera pas là puisque le DVD aura son prolongement via une WebTV EPN qui verra le jour en 2012. En effet, chaque animateur pourra emprunter du matériel vidéo au Centre de Ressources et filmer sa propre séquence qui enrichira le site, illustrant ainsi les activités menées en EPN et les réalités du métier d'animateur multimédia.

Le DVD est disponible sur simple demande à l'adresse epn@technofuturtic.be.


Tags : EPN - Vidéo

Le référentiel du métier d'animateur multimédia (Beta)

EPN-Wallonie - logo Il y a un an, aux Rewics 2010 (Voir article), le Centre de ressources entamait, avec l'aide des animateurs multimédia des EPN de Wallonie, une profonde réflexion sur le métier d'animateur multimédia avec pour objectif de fournir un référentiel qui puisse servir de document de travail dans le cadre de la reconnaissance, de l'engagement, de la gestion de parcours et de la valorisation du métier d'animateur multimédia, principalement en EPN.

Nous sommes fiers aujourd'hui de vous présenter une version en voie de finalisation (ce référentiel devra d'abord être validé par l'ensemble des acteurs d'où la mention "beta") qui servira de base de discussion avec les autorités régionales, les structures de formation et autres intervenants.

Ce document est disponible ICI


Tags : animation

Des nouvelles d'Open EPN...

C'est dans le cadre des prochains Rewics qui auront lieu ce mercredi 4 mai 2011 à la Géode de Charleroi que la demande sera faite aux EPN de Wallonie de participer à la première phase de tests de l'application.

Afin de faciliter le travail des développeurs, une équipe sera mise sur pied pour centraliser et répertorier les différents bugs de l'application et remonter ces bugs vers les développeurs.

A l'heure actuelle,  4 EPN sont déjà occupés à tester l'application. Il s'agit de l'EPN de Marche-en-Famenne, l'EPN de Dinant, l'EPN d'Yvoir et l'EPN d'Estinnes.

Les premiers tutoriels d'installation et de prise en main de l'application sont en cours de réalisation et nous aurons aussi besoin de personnes pour le rédactionnel de ces manuels.

Rendez-vous donc le 4 mai prochain pour découvrir le programme dans sa première version stable.


News plus récentesNews plus anciennes