Le blog

point-culture-1

Remue-Méninges numérique le 24 mai chez PointCulture

Au cours de sa deuxième saison du cycle de conférences « Pour un numérique humain et critique », PointCulture continue à explorer les manières invisibles dont le numérique façonne nos vies en échappant aux radars démocratiques, avec toujours un oeil sur l’émergence de nouveaux communs et ce qui essaie de faire obstacle à cette émergence !

 

Si vous avez aimé ceci, vous aimerez aussi cela...

C’est de cela dont il est question le 24 mai prochain, avec une journée de «Remue Méninges» centrée sur les alternatives numériques non marchandes à une recommandation culturelle de plus en plus commandée par les algorithmes. Pierre Hemptinne, Directeur de la médiation culturelle chez PointCulture: «La place prépondérante des outils numériques produisant du conseil enferme la recommandation culturelle dans un circuit court illustré par la célèbre formule: «Si vous avez aimé ceci, vous aimerez aussi…».

 

La musique colonisée par les algorithmes

C’est le domaine de la musique qui a été le plus vite et le mieux colonisé par les algorithmes. « A une époque nous avons un peu échangé avec Numédiart, autour de notre programme Archipel justement, pour voir si des algorithmes pouvaient contribuer à de la recommandation sur des produits culturels singuliers, atypiques, ou sur base de ressentis humains personnalisés. On n’a abouti à rien. Les algorithmes doivent pouvoir se baser sur des éléments stables, répétitifs, standardisés, identifiable par un ordinateur, calculables. Cela donne des outils géniaux pour certains types de requêtes. Mais ça ne permet pas de tout chercher. »

 

Formatage des goûts

«Après, il y a, je pense, des effets de cercles vicieux qui se mettent en place. On va privilégier des formes esthétiques correspondant à la recherche par algorithmes, ce sera une chance supplémentaire d’être trouvé sur Internet. Comme dommage collatéral, cela contribuera à rendre encore moins désirables les musiques qui échappent aux algorithmes les plus courants. Voici un mécanisme de formatage des goûts, des pulsions, et qui, mine de rien, facilite l’exclusion, le désintérêt pour ce qui est différent. Tous les secteurs pour lesquels l’émotion tient une place importante dans l’impulsion d’achat vont suivre le même sort que celui de la musique. La littérature, les locations de vacances, les restaurants et le gisement immense de la consommation compulsive, asticotée par les big data, les recommandations géolocalisées, en live… Tout ce qui dans la vie ordinaire peut être pris en charge par des robots, et devenir rentable à condition de modéliser les «attentes» des consommateurs. C’est l’intime qui est visé par le marketing qui sait merveilleusement bien exploiter le numérique.»

 

Retours d’expérience

«Il faut au contraire ouvrir le jeu, élargir le champ des expériences culturelles possibles, susciter les bifurcations et les surprises. Dans cet esprit la recommandation culturelle est pensée comme une dynamique qui facilite l’émergence de communs de la culture ». Et pour ce faire, pourquoi ne pas s’appuyer sur le numérique, sur des briques techniques open source qui permettent de produire, partager et transmettre sans formatage ? Mélangeant retours d’expérience (cartographie culturelle, réseaux sociaux à algorithme humain,…) et forum ouvert, la journée du 24 mars, qui sera suivie d’une formation à la rentrée, a pour objectif de réfléchir à la mise en place d'un réseau collaboratif de recommandation culturelle « plus critique et humain » permettant de s'émanciper du pouvoir de recommandation, voire de prescription algorithmique. Comment concevoir un projet centré sur les usages culturels ? Comme mettre les logiciels libres et la géolocalisation au service de la recommandation culturelle ? Quelles sont les contraintes techniques ? Comment mettre en place des techniques ouvertes appuyées par des ateliers destinés à des communautés locales ? Quelles sont les solutions existantes pour s'émanciper des GAFAM grâce à des collectifs d'hébergeurs alternatifs ? Quelle plate-forme numérique pour construire un réseau à dimension humaine ? Quels outils collaboratifs ouverts et fonctionnels pourraient adopter les acteurs culturels ? Autant de questions qui seront sur la table...

Tags : culture numérique - Médiation Numérique - Logiciels Libres

collectif_des_femmes-1

Filme ton métier! : découvrir les (nouveaux) métiers du numérique

Technofutur TIC est partenaire de la formation «Filme ton métier!». Co-financée par le Fonds Social Européen et organisée par le CESEP, cette formation vidéo et multimédia s'adresse prioritairement aux travailleurs sans emploi domiciliés dans le Brabant Wallon. Elle a pour objectif d'explorer les emplois du numérique plus spécifiquement, mais pas exclusivement, dans le secteur associatif.

 

L'image, le son et le code occupent une place de plus en plus importante dans les métiers actuels et «d'avenir» liés au numérique. La formation «Filme ton métier!» se propose de découvrir ces (nouveaux) métiers du numérique tout en acquérant la maîtrise de différents outils et techniques informatiques et multimédias: montage audio-visuel, reportage vidéo, initiation au code. Résolument pratique, elle se compose de différents ateliers où les participants réaliseront leurs propres productions. En parallèle, les participants partiront à la rencontre du réseau des EPN et des tiers lieux numériques du Brabant Wallon.

 

Faire «comme les grands»

Dany Marbaix, Comédien et Réalisateur: «Il s'agit de donner aux participants les bases nécessaires pour produire une vidéo de qualité, qu'elle soit de fiction, de documentaire ou de publicité. Les différentes étapes seront abordées, de l'écriture à la diffusion (DVD ou internet). Même si nous n'entrons pas dans les détails d'un tournage professionnel, nous verrons qu'avec de petits moyens et de bonnes bases, on peut faire «comme les grands».

 

Du scénario au montage

Tout commence avec le choix d'un sujet. «Chaque participant présente son idée. Les autres jouent alors le rôle de producteur et choisissent le meilleur projet, celui qui servira de base au travail commun. Un mini reportage sera réalisé.» Après avoir abordé les techniques de base (lumière, son, plans, règles, pièges à éviter, utilisation du matériel, outils de postproduction et de diffusion, droit d'auteur), le groupe procédera au tournage et au montage, le tout en 5 journées. Un timing très court donc. «Après avoir testé à plusieurs reprises ce type de production sur seulement quelques jours, j'ai pu constater que la rapidité amène beaucoup de spontanéité et de belles images facilement exploitables. C'est grâce à cette formule que 25 courts métrages ont vu le jour en 3 ans, réalisés par des demandeurs d'emploi, en collaboration avec Manpower et le FOREM.»

Les histoires digitales

Avec l'atelier «Les histoires digitales», on touche encore et toujours aux techniques de narration et de montage. A partir d'un thème choisi par chacun, les participants vont réaliser leur propre montage audio-visuel en 5 étapes: écriture d'un texte structuré, incrustation de photos personnelles ou libres de droit, ajout d'un commentaire et d'une musique de fond. Laurence Delperdange, Secrétaire régionale aux Equipes Populaires du Brabant Wallon:  En trois minutes, ces histoires mettent en lumière, à travers le vécu de leurs réalisateurs, des enjeux de société tels que l'emploi, la citoyenneté ou la démocratie."

 

Initiation au Code avec Scratch

Toujours dans la logique de la maîtrise de l'écriture, mais informatique cette fois, Technofutur Tic proposera une initiation au code. Eric Blanchart, chargé de mission EPN de Wallonie: «Scratch est un langage de programmation d'une simplicité déconcertante. A tout âge, on peut créer, sans pré-requis, des jeux vidéos, des sites ou des applications. Cette formation d'initiation a pour objectif de faire découvrir le langage et son interface et d'initier les participants aux différents concepts fondamentaux de l'algorithmique. » Technofutur TIC animera encore deux espaces de formation portant l'un sur la réalisation d'un CV numérique professionnel, l'autre sur la citoyenneté numérique : droits & devoirs sur Internet, droit à l'image, éducation aux médias,...

Tags : formation

La 14ème édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre a lieu du 6 au 11 juillet à Bruxelles

rmllfrLes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) sont un cycle de conférences, d'ateliers et de tables rondes autour du Libre et de ses usages, dans une ambiance conviviale et non commerciale. Le principe des Logiciels Libres, fondé sur l'idée de partage des connaissances et des efforts, est de donner le plus possible de droits aux utilisateurs. Un Logiciel Libre peut être légalement utilisé,distribué, analysé et modifié. Par cette approche, qui a prouvé sa solidité, l'utilisation de Logiciels Libres induit une indépendance face à tout fournisseur de logiciel. Ces Rencontres Mondiales du Logiciel Libre sont également l'occasion d'un dialogue entre le public, les utilisateurs et des spécialistes de haut niveau. Des échanges très fructueux se nouent et permettent ainsi aux projets, outre une motivation renouvelée, d'être en prise directe avec leurs utilisateurs Depuis 14 ans, ces RMLL se sont déroulées chaque année dans une université différente : Amiens, Bordeaux, Dijon, Genève, Metz, Mont de Marsan, Nancy, Nantes, Strasbourg.

Week-end grand public Place de la Monnaie et conférences à l'ULB

Cette année, la 14e édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre se déroulera à Bruxelles du 6 au 11 juillet 2013. Un week-end grand public aura lieu les samedi 6 et dimanche 7 juillet 2013 à la Place de la Monnaie, à Bruxelles. Les conférences prendront place du lundi 8 au jeudi 11 juillet 2013 sur le campus du Solbosch, Avenue Franklin Roosevelt 50, à Bruxelles.

 

Tags : Logiciels Libres - Rencontres Mondiales du Logiciel Libre

Les rencontres Mondiales du Libre à Bruxelles en 2013

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre sont nées en 2000 à l'initiative de l'association bordelaise des logiciels libres (ABUL). Elles ont eu lieu à plusieurs reprises à Bordeaux, pour ensuite essaimer dans d'autres villes en France et dorénavant en Europe avec Genève en 2012 et Bruxelles l'année prochaine.



C'est du 6 au 11 juillet dans les locaux de l'ULB que se tiendra donc la 13ème édition des RMLL La candidature a été portée par Nicolas Pettiaux, Membre des associations libres BxLUG, APRIL et AFUL : "Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre concernent des publics variés et conjuguent en un même lieu quatre événements. Les RMLL sont tout d'abord une manifestation de sensibilisation et d'initiation au libre (logiciels, ressources et oeuvres de l'esprit en général) qui s'adresse à chacun (entreprises, administrations, associations, institutions publiques, écoles, institutions culturelles) au travers de thématiques spécifiques : informatique, création artistitique, formation, enseignement, santé, handicap, éducation permanente,..." Les RMLL seront également le rendez-vous des associations francophones impliquées dans la promotion et la vulgarisation des usages des logiciels et ressources libres, ce sous la forme d'un "Village des Associations". Ces rencontres constituent également un espace privilégié de rencontre de concepteurs et développeurs du monde entier venant échanger sur leurs projets. Les RMLL abritent enfin des espaces de formation personnelle et professionnelle.

Défense des libertés

Le fil rouge de l'édition 2013 sera la défense des libertés numériques avec différentes actions destinées à prendre conscience des enjeux politiques et économiques sous-entendu par le mouvement Open Source : brevet sur les droits d'auteurs, logiciels propriétaires embarqués "de force" dans les ordinateurs, surveillance du Web. L'accent sera également mis sur les ressources créatives présentes dans les matériels et logiciels libres avec la mise en place d'un "Fabulous Hacking Space".

Dimension éducative

Une attention tout particulière sera portée à la dimension éducative. Nicolas Pettiaux : "Déjà utilisées au sein de l'éducation publique et relayées par de nombreuses formations, les technologies du libre font l'objet en Belgique d'un intérêt grandissant. Les RMLL 2013 ont pour objectif de renforcer cette tendance et seront l'occasion de mettre en relation les spécialistes du domaine avec les professeurs, formateurs, les élèves et les stagiaires. Ces RMLL seront également une source importante de formation et de veille technologique dont pourront bénéficier librement les écoles et les universités. Des ateliers pratiques à destination des professeurs des écoles primaires, secondaires et hautes écoles, notamment artistitiques, seront organisés en collaboration avec l'ULB."

Arts numériques et bonne chère

Différentes synergies se mettent en place. Ainsi le Festival des Arts Numériques offrira-t-il tout au long des 6 jours des Rencontres un panaché de découvertes culturelles « libres» au travers de ses Nocturnes : des concerts et des pièces de théâtre mais aussi des jam-sessions musicales et du live coding (programmation interactive). Un repas du libre, organisé l'avant-dernier soir des RMLL permettra de découvrir la culture gastronomique bruxelloise et son terroir. Il rassemblera 450 personnes dont les principaux représentants des administrations locales.

Tags : APRIL - Logiciels - Logiciels Libres - Nicolas Pettiaux - Open Source - Rencontre Mondiale du Logiciel Libre - RMLL

Faire se croiser des générations. A tout âge



L'ASBL Atoutage est née il y a 10 de la volonté de mettre en relation des générations différentes et de faire se croiser les différents publics d'institutions et d'associations de   « terrain ». Des crèches, des maisons de repos et des maisons de jeunes bien sûr. Mais aussi des centres culturels, des maisons de repos et...des citoyens.

Ici, c'est une école maternelle où des adultes viennent raconter des histoires aux enfants. L'idée a donné naissance aux projets « Généraconte » et « Lis nous une histoire ».  Là,  c'est avec des images qu'on raconte : Atoutage est à l'origine du premier festival du film intergénérationnel qui s'est tenu en avril 2011 avec en ouverture Pandora's box d e Yesim Ustaoglu, et la présence remarquée de Tsilla Chelton. La deuxième édition a lieu en novembre prochain.

La paix tout de suite
Cécile Dupont, directrice : «Nous sommes plutôt des acteurs de seconde ligne. Nous accompagnons des partenaires qui veulent mettre en place des projets intergénérationnels : une commune, une entreprise, un CPAS ou un citoyen » Comme cet habitant d'Ottignies, Antraning Zarmadian, voulant transmettre le témoignage écrit de son père sur le génocide arménien, entre 1915 et 1916. Le projet prendra rapidement de l'ampleur, avec la participation du Centre culturel d'Ottignies Louvain-la-Neuve, le Centre culturel laïque juif et le Festival des Voies de la Liberté, rejoints par différents bénévoles et associations proposant des animations autour de la communication non-violente ou la désobéissance civile... Le résultat ? « La Paix ça commence tout de suite », ou la volonté d'ouvrir un travail de mémoire sur les 3 génocides attestés du XXe siècle, de travailler, sur leur reconnaissance et de réfléchir aux comportements à adopter pour éviter que l'histoire ne se répète. Avec un expo (le génocide des arméniens), un spectacle (Schicklgruber alias Adolf Hitler), des films (« Mots » de Pierre Mertens), du cinéma et des rencontres.

Médiateur et facilitateur
Cécile Dupont : « Atoutage, c'est une association pour ceux qui souhaitent des réponses intergénérationnelles à des problématiques sociales diverses. Nous pouvons prendre en charge un projet de A à Z, ou intervenir ponctuellement comme cela a été la cas pour la cellule de développement communautaire d'Ottignies LLN. Un projet de potager communautaire était lancé, mais tardait à se concrétiser. Nous avons fourni des outils aux animateurs et nous sommes intervenus dans les réunions de quartier. Il s'agissait de prendre en compte la dimension intergénérationnelle du projet. Nous avons un rôle de médiateur, de facilitateur qui veille à ce que chacun puisse s'exprimer, que la parole de chacun soit prise en compte.» Le potager a vu le jour l'année passée.

Sensibilisation et gestion de projets intergénérationnels
En parallèle, Atoutage developpe des formations. «Soit on intervient à la demande et sur mesure, soit on propose des formations ouvertes à un public relativement large, principalement associatif. Ce sont des formations de base d'une ou deux journées à la sensibilisation  : qu'est-ce que l'intergénérationel ? Que peut-on en attendre ? Comment mettre en place un projet, comment gérer un partenariat qui tienne compte de cette dimension ? » Tous les premiers lundi du mois, entre 12 et 14 heures, l'ASBL organise aussi des séances d'écoute dans ses locaux. Yapadage pour y participer...

Tags : formations - fracture-numérique - Intergénérationnel

Le Certificat d'aptitude à dispenser des formations utilisant les TIC en milieu associatif (CERTICA)

certica

En région wallonne, un tissu associatif structuré est en place pour soutenir, d'une part, l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi et des personnes en mobilité de carrière et, d'autre part, l'insertion sociale et citoyenne de publics précarisés (OISP, EPN, opérateurs PMTIC, ...). Ce tissu associatif repose sur des formateurs dont ce n'est pas toujours le métier premier.

C'est dans ce cadre que l'Université de Liège propose ce certificat afin de contribuer à l'efficacité du métier de formateur TIC en milieu associatif.

D'une durée d'un quadrimestre (février à juin 2012), CerTICa propose 2 jours de rencontre par mois et un suivi à distance de chaque formateur participant.

La formation prévoit:

  • des séances en présentiel (présence obligatoire des participants ) ;
  • des productions personnelles (travail individuel) entre chaque séance ;
  • la réalisation d'activités en ligne ;
  • des échanges entre les participants et l'équipe encadrante lors des séances en présentiel et via des outils de collaboration et de communication en ligne ;
  • un suivi individualisé (évalution formative) qui garantit aux participants de transférer leurs nouveaux acquis dans leur pratique professionnelle ;
  • des rencontres sur le terrain des participants ;
  • une évaluation certificative sur base de la défense orale d'un portfolio.

Pour en savoir plus

Formulaire d'intérêt

Des questions ? Contactez directement Olivier Dewit par mail ou au 04/366.47.26


Tags : animateur - formation - pédagogie

Les formations pour les animateurs d'EPN et le monde associatif

tech3-logoLe Centre de ressources des EPN de Wallonie (Technofutur TIC) est appelé à promouvoir une politique de formation continue et assurer ainsi une offre de formation de base technique, méthodologique et pédagogique, à raison d'un volume de formation de minimum 25 jours par an. L'accès à ces formations est gratuit pour le personnel des Espaces publics numériques labellisés ainsi que pour le monde associatif impliqué dans l'inclusion numérique. Voici le programme de formations jusque fin décembre 2011.

Septembre 2011

Questions juridiques à maîtriser en Espace public numérique (06 septembre 2011) Formateur : Didier Gobert

Structurer - Synthétiser - Organiser - Prioriser - Corréler vos idées, vos projets & DECIDER avec l'aide de la Carte Mentale (Mind Mapping) (07 septembre 2011) Formateur : Alex Adam, A2.be

Préparer, organiser et gérer son EPN - Créer et animer des ateliers (20 septembre 2011) Formateur : Victor Djelo Djesa, EPN de Frameries

Envie de liberté ? Organisez-vous ! : L'intelligence organisationnelle et Web 2.0 (26 septembre 2011) Formateur : Alex Adam, A2.be

Octobre 2011

Créer un site Web avec Jimdo (05 octobre 2010)
Formatrice : Amélie Broutin, Jimdo

Une boite à outil simple pour aider les demandeurs d'emploi (11 octobre 2011) Formateur : François Meuleman, Tam Tam Technology

Veille 2.0 (18 octobre 2010) Formatrice : Amélie Broutin, Jimdo

Créer et animer un atelier « Jouer avec votre corps » avec le MS Kinect (28 octobre 2011) Formatrice : Nadine Delrez, EPN .Ve

Novembre 2011

Logiciels libres : repères et usages (04 novembre 2011) Formateur : Sylvain Denis

Créer et animer des ateliers musicaux pour adolescents (10/11) Formateur : Domenico Curcio

Atelier pratique d'animation musicale (suite) (15/11) Formateur : Domenico Curcio

Communication, information et marketing non-marchand : des bases et à la pratique (18 novembre 2011) Formateur : François Meuleman, Tam Tam Technology

Décembre 2011

Gestion de projets vidéo pour tout public (01 & 02 décembre 2011)
Formateur : Rino Noviello, Picturimage

Les outils Google pour les associations (09 décembre 2011) Formateur : Olivier Loncin, Jalons

Screencast "Quand les mots ne suffisent pas" (12/12) Formatrice : Nathalie Caclard

Ecriture multimédia : des Mo pour le dire (13 décembre 2011)
Formatrice : Nathalie Caclard


Tags : formation - Technofutur-TIC

Journée des EPN à Bruxelles le 1°mars

Fobagra2011


Tags : bruxelles - EPN

Cours interactif sur le Web social

courslewebsocial

TELUQ, l'unité d'Université à distance de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a récemment mis en ligne sur un cours interactif coordonné par Sébastien Paquet sur la thématique du Web social (sous licence Creative Commons Paternité).

Le cours Le Web social présente 9 modules dont 1 module préliminaire. Chaque module est composé d'un exposé, d'exercices et d'activités. Il comprend de nombreux hyperliens vers des ressources Web en français et en anglais. Un excellent programme de cours d'auto-formation vraiment exhaustif sur le Web social c'est-à-dire l'Internet d'aujourd'hui dans ces composantes collaboratives.

Programme du cours : Le Web Social



1. Module préliminaire  Maîtriser le web

* Présentation
* Les fureteurs
* Les URL
* Code HTML
* Langage CSS
* Serveurs, adresses, référants et cookies
* Moteurs de recherche
* Nuisances du web

2. Portails personnels, signets sociaux et agrégateurs

* Présentation et objectifs
* Portail personnel
* Signets sociaux
* Fils web et agrégateurs personnels

3. Folksonomie et filtrage collaboratif

* Présentation et objectifs
* Étiquettes et tagging
* Usages du tagging
* Structure du tagging

4. Blogues et microblogues (non finalisé à ce jour)

* Présentation et objectifs
* Structure des blogues
* Origines des blogues
* Technologie

5. Le web social et la circulation de l'information

* Présentation et objectifs
* Tour d'horizon du web social
* Confiance et crédibilité
* La multiplication des sources
* La circulation de l'information

6. Réseaux sociaux et médias sociaux

* Présentation et objectifs
* Réseaux sociaux
* Objets sociaux
* Le panorama des médias sociaux

7. Identité sur le web et formation de groupes

*  Présentation et objectifs
* La formation de groupes
* Aspects personnels et sociaux de l'identité
* Identité sociale en-ligne
* Le profil, pierre angulaire de l'identité
* Vie privée et vie publique
* Vie sociale en ligne

8. Culture de participation

* Présentation et objectifs
* Petit glossaire
* « Éthique des hackers » et amateur-expert
* Du contenu à la participation

9. Impacts sociaux et organisationnels du web social

* Présentation et objectifs
* Introduction
* Impacts du web social
* Rupture ou continuité
* Prospectives

Actuellement en construction, ce cours n'a pas encore pris sa forme définitive. Pour pouvoir interagir, il faudra s'inscrire sur la plateforme TELUQ.

Tags : citoyenneté - CMS - collaboration - cours - formation - guide - International - réseaux sociaux - web-2.0

Atelier Musique Assistée par Ordinateur avec Ubuntu Studio à Brest en Biens Communs

brestenbienscommuns

Dans le cadre de la manifestation Brest en biens communs, Rencontres du 10 au 16 octobre à Brest et dans le Pays de Brest sur la question de biens numériques accessibles à tous, le service Internet et Expression multimédia de la Ville de Brest propose aux animateurs des PAPI brestois (Points d'Accès Publics à Internet, Brest) et des Espaces multimédias du pays de Brest une initiation à la MAO par Domenico Curcio, pianiste, compositeur et animateur multimédia dans un EPN de Wallonie :

Musique assistée par ordinateur sur Ubuntu Studio

Ubuntu Studio est une distribution linux contenant une suite de logiciels libres optimisés pour le graphisme, la vidéo et le son. Un outil idéal pour exprimer sa créativité musicale sans se ruiner.

Animé par Domenico Curcio : pianiste et compositeur, Domenico Curcio prépare actuellement son album "Piano Solo" contenant 12 compositions originales. Retrouvez son univers musical ainsi que des concerts online sur son site. Domenico Curcio est également animateur multimédia de Clic et Tic - Espace Public Numérique de Tubize.

Dates : deux sessions. Jeudi 15 octobre de 14h à 17h ou vendredi 16 octobre de 9h30 à 12h30

Lieu : Patronage laïque municipal Guérin

Renseignement et inscription : Service Internet et Expression Multimédia, Ville de Brest // Tél. : 02 98 00 82 12 // formulaire en ligne : http://www.a-brest.net/article5335.html

Objectif : L'initiation à la musique assistée par ordinateur (M.A.O.) a pour objectif d'apprendre à composer, créer, mixer, réaliser un projet audio et midi. Eveillez votre créativité au travers de logiciels libres !

Contenu Ubuntu Studio

  • Découverte de l'environnement Ubuntu Studio
  • Notions musicales élémentaires
  • Audio et MIDI
  • Rythme, note et mélodie

Les logiciels M.A.O.
  • Configurer le serveur Jack audio
  • Analyser et traiter le son avec Audacity
  • Enregistrement audio, prise de son avec Ardour
  • Séquenceurs midi : Rosegarden
  • Synthétiseurs virtuels : ZynAddSubFx, Qsynth, Bristol, Freebirth, Fluisynth
  • Batterie virtuelle : Hydrogen

Exercices pratiques
  • Enregistrement audio
  • Créer un rythme
  • Composer une mélodie

(Via Florence Morvan pour A-Brest.net).

Tags : animation - audio - EPN - formation - france - logiciel-libre - multimédia - Wallonie

News plus anciennes